Agressions contre le journaliste Georges ALLEN

Agressions contre le journaliste Georges ALLEN

Fritz Alphonse Jean

Note de Presse INHOPP

L’Institut Haïtien d’Observatoire de Politiques Publiques (INHOPP) apprend avec stupéfaction les agressions perpétrées contre le journaliste Georges ALLEN par des policiers en fonction dans la commune de Delmas. Au mépris total de la présentation de sa carte de presse et de son laissez-passer émis par le ministère de la culture, le journaliste a été contraint de force de s’arrêter et ensuite malmené par les forces de l’ordre.

L’INHOPP croit que la seule voie pour la construction d’une autre Haïti demeure un état de droit et ses privilèges pour tous les citoyens : policiers, journalistes, éducateurs, personnels soignants, et simples citoyens.

Les dérives des uns et des autres doivent être dûment sanctionnées pour arrêter ce train d’enfer qui nous enfonce tous dans ce monde de non droits.

 

Pour authentification:

Fritz Alphonse Jean
Président INHOPP
fritzalphonsejean@inhopphaiti.com

 

PDF Note de Presse :

Note de Presse INHOPP Agressions contre le journaliste Georges ALLEN