La fête de Makaya

La fête de Makaya

Jean Garry Denis

La plus pure tradition Vaudou

La Saison Makaya débute le 21 décembre et prend fin le 6 janvier, elle coïncide avec le solstice d’hiver qui est le 21 decembre. Makaya dans la langue Kikongo de la civilisation africaine des Bantou signifie « Feuilles ». 

Makaya c’est la fête de la purification par les feuilles. Durant cette saison, on nettoie les maisons et les lieux sacrés avec des feuilles vertes et fraiches, les familles procèdent à un bain purificateur pour accueillir la nouvelle année. Ce bain sert à expier les énergies négatives et attirer les énergies positives de la nouvelle année. Dans le Vaudou les Prêtes bénissent durant cette saison toutes les feuilles qui serviront au traitement des maladies et a l’éloignement des mauvais esprits.

feuilles makaya

 

 

 

 

 

 

 

 

Makaya était surtout un esclave d’origine Bantou (Congo) qui était recruté par Mackandal en vue d’organiser la résistance dans le Sud durant la colonisation Française. Mackandal avait une solide connaissance des feuilles, il les utilisa pour guérir les maladies,  mais aussi pour combattre les colons par le poison des feuilles. 

Il fut brulé vif sur la Place du Cap-Haïtien le 20 janvier 1758 pour ses menées révolutionnaires contre les autorités coloniales.